• Samedi 10 novembre 2018 - 16:00
  • Dimanche 11 novembre 2018 - 15:00

Performance

HOPE HUNT AND THE ASCENSION INTO LAZARUS

OONA DOHERTY

© Oona Doherty by Maria Falconer.

Dans une aire de livraison, une voiture stationnée diffuse une musique mixée par un DJ, il ouvre une  trappe par laquelle Oona Doherty surgit du véhicule. L’artiste commence un premier solo de hip hop. Interagissant avec le public, la chorégraphe et interprète l’entraine à travers le bâtiment pour le mener sur une scène où a lieu un second solo.

 

Dans ce double solo Hope Hunt and the Ascension into Lazarus,  l’artiste Oona Doherty évolue cheveux tirés en arrière,  vêtue selon les codes du hip hop, vêtements amples qui dissimulent le genre de celle/celui qui les porte.

Pour se mouvoir, pour dire, l’artiste s’inspire du langage verbal et corporel des jeunes hommes exclus de Belfast auprès desquels elle amenée une enquête minutieuse sur la masculinité dans l’espace public. L’artiste met en scène une haine qui se révèle dans une attitude masculine brutale, produite selon elle, par l’oppression exercée sur la jeunesse par la violence politique et sociale.

L’artiste puise aux racines de l’identité,  passant d’un personnage à un autre, elle traverse les différentes entités de la virilité qui vont de l’arrogance à la vulnérabilité pour renverser les stéréotypes masculins.

 

Hope Hunt and the Ascension into Lazarus,  performance poétique tenant tant du théâtre physique, de la danse que de la proclamation sociale,  insuffle l’espoir d’une possible réinvention de soi.