22/01/201919/05/2019

one, two, many
Manon de Boer
Belgique -  2012
Couleur - 21’ 38’’ - version anglaise

Lundi
12:00-19:00
Mardi
Fermé
Mercredi
12:00-19:00
Jeudi
12:00-19:00
Vendredi
12:00-19:00
Samedi
12:00-22:00
Dimanche
12:00-19:00

one, two, many

Manon de Boer

one, two, many© Manon de Boer

Le film one, two, many met en scène trois performances : une pièce pour flûte en respiration continue, un monologue, et quatre chanteurs devant un public. Chaque partie traite à sa façon de l’espace existentiel de la voix.

 

Partant chaque fois d’une nouvelle perspective audiovisuelle, la cinéaste met en scène le corps de l’individu, l’écoute de l’autre, et la recherche de la juste distance face à plusieurs voix dans un espace public. Présenté sur deux écrans à DOCUMENTA13 en 2012, one, two, many est montré ici pour la première fois sur trois écrans, comme conçu par Manon de Boer à l’origine.

 

Manon de Boer a poursuivi son éducation artistique à l’Académie des Beaux-Arts de Rotterdam et à la Rijksakademie des Beaux-Arts d’Amsterdam. Utilisant la narration personnelle et l’interprétation musicale à la fois comme méthode et sujet, elle explore la relation entre le langage, le temps, et la revendication de certaines vérités pour produire une série de portraits filmés dans lesquels le support cinématographique est perpétuellement soumis à interrogations.

 

Son travail a été montré internationalement dans les plus grands événements culturels, aux biennales de Venise (2007), Berlin (2008), São Paulo (2010) et Taipei (2016) ainsi qu’ à Documenta (2012).

 

Ses films ont été présentés dans de nombreux festivals comme ceux d’Hong Kong, Marseille, Rotterdam et Vienne. Son oeuvre a fait l’objet d’expositions monographiques dans les institutions prestigieuses telles Witte de With à Rotterdam (2008), Frankfurter Kunstverein (2008), South London Gallery (2010), Contemporary Art Museum of St Louis (2011), Museum of Art Philadelphia (2012), Van Abbe Museum, NL (2013), Secession Vienna (2016) et Groundwork, GB (2018), parmi d’autres. Manon de Boer habite à Bruxelles.

 

CINEMATEK, en plus de nous emmener depuis 80 ans dans une exploration quotidienne de l'histoire du cinéma, réfléchit à la position qu'il occupe dans sa relation avec les arts visuels et l'art contemporain. Dans ce désir de réfléchir aux croisements possibles des différentes pratiques, c'est naturellement qu’elle a accepté l'invitation de la Fondation Kanal à participer à la programmation du showroom.

 

En dialogue avec Argos, Centre for Art and Media et en collaboration avec le Service du Cinema Experimental du Centre Pompidou, CINEMATEK présente un cinéma portatif, transportant avec elle sa collection et un projecteur. Avec au programme en boucle le cinéma des cinéastes d’aujourd’hui et des séances événementielles et labellisées Sweet 16, en hommage au 16MM.