«Une Scène pour Bruxelles» remporte le concours international

Un projet des bureaux d’architecture NOA, EM2N & SERGISON BATES

Le projet architectural des bureaux noAarchitecten (Bruxelles), EM2N (Zurich) et Sergison Bates architects (Londres) a été unanimement choisi pour la reconversion de l’ancien garage Citroën Yser en un nouveau pôle culturel pour Bruxelles.

Le jury du concours international salue un projet « exceptionnellement bien intégré à son contexte ». Intitulé « Une Scène pour Bruxelles », le projet-lauréat met en valeur tous les éléments iconiques de l’architecture existante. Le showroom évidé et restructuré devient la « vitrine » du projet, accueillant des installations, performances et concerts au rez-de-chaussée, ainsi qu’un restaurant au dernier étage. La grande frise extérieure blanche est prolongée pour encercler tout le bâtiment sous la forme d’un ruban lumineux, afin de diffuser des informations ou de permettre un projet artistique. À l’intérieur du site, une « rue » transversale traversera le site de 35.000 m2, donnant notamment accès à trois grandes « boîtes dans la boîte », insérées dans les anciens ateliers et qui accueilleront les collections du Centre Pompidou au cœur du futur musée d’art moderne et contemporain, le CIVA, ainsi qu’un auditorium de 400 places. Le futur musée disposera d’espaces d’exposition répartis sur quatre niveaux, de hauteurs différentes, permettant de multiples configurations.

Lieu d’échanges

Le pôle culturel sera un lieu d’échange « accueillant, vivant et dynamique, invitant tous les habitants de Bruxelles et d’ailleurs à se l’approprier ».

« Une Scène pour Bruxelles » s’est démarquée des autres propositions par son approche résolument participative : les architectes ont mené une large concertation avec de multiples acteurs de la scène socio-culturelle locale (JES, Maison des cultures et de la cohésion sociale, artistes bruxellois…) et internationale (Deutsches Architekturmuseum, Tate Modern et bien-sûr, le Centre Pompidou…). Ce projet inscrit ainsi pleinement le futur musée dans son contexte urbain, grâce notamment à des percées dans toutes les façades et des activités (espaces de rencontre, ateliers, commerces…) ouvertes sur les axes urbains environnants, sur le canal et sur le parc Maximilien. Il comprend aussi une extension du Kaaitheater et une liaison fonctionnelle entre les institutions voisines.

© noAarchitecten, EM2N, Sergison Bates architects

Durable & responsable

Le futur KANAL – Centre Pompidou se veut respectueux de l’environnement.

Le projet architectural choisi met l’accent sur la durabilité, limitant fortement l’utilisation de matériaux neufs et la consommation énergétique pour le chauffage et le refroidissement. Les ressources naturelles de l’environnement immédiat sont ainsi mobilisées comme sources de chaleur (panneaux photovoltaïques sur les toits) et de refroidissement (eau du canal).

<span class='copyright'>© noAarchitecten, EM2N, Sergison Bates architects</span>
<span class='copyright'>© noAarchitecten, EM2N, Sergison Bates architects</span>
<span class='copyright'>© noAarchitecten, EM2N, Sergison Bates architects</span>
<span class='copyright'>© noAarchitecten, EM2N, Sergison Bates architects</span>
<span class='copyright'>© noAarchitecten, EM2N, Sergison Bates architects</span>
<span class='copyright'>© noAarchitecten, EM2N, Sergison Bates architects</span>
<span class='copyright'>© noAarchitecten, EM2N, Sergison Bates architects</span>

Coulisses d’un concours exceptionnel

L’un des plus importants concours d’architecture internationaux organisé à Bruxelles, avec un budget de 125 millions d’euros de travaux.

Lancé le 28 mars 2017 par la Société d’Aménagement Urbain (SAU) de la Région de Bruxelles-Capitale, et repris par la Fondation KANAL, ce concours d’architecture a rencontré un vif succès. Après une première sélection parmi les 92 candidatures introduites, 7 équipes finalistes ont été invitées à soumettre un projet-concours à un jury international mandaté par le Conseil d’administration de la Fondation KANAL. Présidé par l’architecte suisse Roger Diener, ce jury était composé d’experts internationaux, du maître architecte de la Région de Bruxelles-Capitale, Kristiaan Borret, de représentants administratifs de la Région, ainsi que de Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou. Le projet-lauréat a été rendu public le 22 mars 2018, au terme de la procédure de sélection.