23/01/201919/05/2019

Commissaire d'exposition : Philippe-Alain Michaud et Jonathan Pouthier

THE SUPER - 8 TRILOGY

ERICKA BECKMAN

Out of Hand, 1981, Super- 8mm  (transféré sur fichier numérique), couleur, sonore, 24 minutes © Courtesy Ericka Beckman

 L'artiste américaine Ericka Beckman (née en 1951) investie un étage entier du Showrrom de KANAL avec The Super-8 Trilogy. Réalisée entre 1978 et 1981, cette trilogie, inspirée par la lecture du psychologue et épistémologue suisse Jean Piaget (1896-1980), s’apparente à une lecture enchantée et critique des modes d’apprentissage du savoir.

 

Exposée à cette occasion sous la forme d'une installation débordant le cadre de l’écran de projection, cette nouvelle configuration retourne l’espace d’exposition à la manière d’un environnement ludique parsemé d’éléments de décor et rythmé par le jeu des lumières colorées.

 

Faisant écho à la thématique de l'identité et de l'altérité, l'artiste interroge ici les résonances du jeu dans les diverses constructions sociales et psychologiques des sociétés occidentales post-industrielles. Elle en détourne les formes de productions culturelles populaires et technologiques pour les instituer en principes esthétiques d’une œuvre à la fois critique et ludique.

 

Traversées par la culture post-punk et le structuralisme, ces œuvres, comme le remarque Jim Hoberman, apparaissent comme « des cartoons primitifs, des allégories énigmatiques, dynamiques, porteuses de violence comique, d'imagerie sexuelle, de jeux perceptuels et d'effets optiques ingénieux ».

 

Films expérimentaux parmi les plus originaux du mouvement qualifié de « Pictures Generation », synthèse des scènes contemporaines new‐yorkaise et californienne, ils construisent un univers d’une originalité radicale, à croisée de l’esthétique du jeu, de la culture des sports télévisés et du genre de la comédie musicale.