• Samedi, 10 juillet, 2021 Dimanche, 12 septembre, 2021  

InstallationExtra-muros

  • Gratuit

 

Une organisation de KANAL-Centre Pompidou.

Dans le cadre d’Open Streets 21.

En collaboration avec Brussels 2030, Kaaitheater, Ultima Vez, KVS, Cultureghem et Filter Café Filtré.

Sleeping Cells

Kris Verdonck

© Hendrik de Smedt

Sleeping Cells sont des cadres métalliques avec des hamacs fabriqués à partir de ceintures de sécurité recyclées. Vous les trouverez dans chacune des six rues participantes d'OpenStreets 21.

 

  • 10,18,25/07 - Rue Vanderborghtstraat
  • 10-18/07 - Rue de l’Intendant – Opzichterstraat
  • 17-25/07 - Rue Picardstraat
  • 16-29/08 - Rue J. Claesstraat
  • 16-29/08 - Av. des Villas - Villalaan
  • 28/08-12/09 - Rue E. Féronstraat

 

Le phénomène du sommeil est directement lié à une bonne qualité de vie, à l'apprentissage, la compréhension, le développement intellectuel et émotionnel. Mais c'est justement le sommeil qui est résolument dévalorisé à notre époque capitaliste, fordiste. Dormir est généralement considéré comme une perte de temps. À mes yeux, le sommeil est un élément anarchique, non pas destructif, mais dangereusement constructif. (…) Pendant notre sommeil, notre cerveau s'active en permanence à assembler des informations, à tous les niveaux. Par conséquent, le sommeil est indispensable pour comprendre le monde qui nous entoure. (…) Notre mode de vie et l'organisation actuelle de la société nous empêchent de prendre le temps de dormir et, en conséquence, d'en arriver à de bonnes décisions. Sans sommeil, nos idées et nos connaissances se font superficielles, deviennent des produits de masse et sont donc facilement écartées. Nos idées deviennent moins dangereuses. La contradiction qui en résulte est prodigieuse : en ne faisant rien, l'être humain devient plus productif, tandis que ses connaissances s'approfondissent. Nous devenons par conséquent moins vulnérables dans un monde submergé d'informations et de choix. - Kris Verdonck