KANAL – Centre Pompidou!

« KANAL – Centre Pompidou, c’est la conviction que l’art et la culture rassemblent dans une société qui divise de plus en plus, c’est de créer un lieu où chacun se sentira chez lui. » Yves Goldstein

UN FUTUR PHARE CULTUREL

L’ambition de KANAL – Centre Pompidou : offrir un lieu de culture et d’échanges ouvert à tous, mettre à l’honneur la création bruxelloise et contribuer à renforcer l’attractivité culturelle de la capitale.

 

Porté par la Région de Bruxelles-Capitale, cet ambitieux projet vise à doter Bruxelles d’un pôle culturel propice au rayonnement de la capitale européenne. Dans le cadre d’un partenariat de 10 ans conclu avec le Centre Pompidou, le futur KANAL – Centre Pompidou accueillera non seulement un musée d’art moderne et contemporain, mais aussi les riches collections d’architecture et d’urbanisme de la Fondation CIVA. Il hébergera également de nombreux espaces publics à vocations multiples, dont différentes scènes de spectacles vivants.

AVRIL - NOVEMBRE 2020

Après « KANAL Brut » (2018-2019), c’est « It never ends » qui prends ses quartiers dans le Showroom de l’ancien Garage Citroën du 02 avril au 1er novembre 2020, pendant que nous poursuivrons les travaux dans les Ateliers du Garage.

 

« It never ends », c’est une invitation, une carte blanche et un défi lancés à John Armleder, un des artistes européens les plus marquants de sa génération. Il envahira les 6 niveaux du Showroom de KANAL pendant 7 mois.

 

Avec John Armleder, KANAL-Centre Pompidou créera un espace public ouvert 7/7 jours sur les deux premiers niveaux du Showroom avec, entre autres, une bibliothèque publique et gratuite, un espace bar-lounge, un lieu de co-working, des espaces d’ateliers pour le quartier, les écoles, les associations… et des espaces dédicacées à la musique et la performance.

 

Les quatre niveaux suivants du Showroom seront littéralement envahis par John Armleder dans une dynamique pluridisciplinaire et « pluri-artistique » mettant en abîme ses propres créations (nouvelles et déjà existantes) et sa mission de « passeur » à travers la présentation de travaux et performances d’autres artistes contemporains, qui prendront également dans des dispositifs créés par John Armleder. Ces espaces seront ouverts du jeudi au dimanche de 12h à 20h (sauf le jeudi jusque 22h).

 

A cet égard, le choix de John Armleder est fondamental pour KANAL-Centre Pompidou, qui, au-delà de la vision classique du musée des XIX et XXèmes siècles, veut proposer une vision nouvelle axée également sur le rôle de plate-forme que doit jouer une institution muséale. C’est ainsi que durant « It never ends » et en totale complicité avec John Armleder, KANAL-Centre Pompidou va poursuivre son travail de co-construction avec la scène artistique bruxelloise, sur base d’initiatives de celles et ceux qui font de Bruxelles une des villes européennes les plus artistiquement dynamiques.

 

Plus particulièrement, KANAL-Centre Pompidou approfondira encore le sillon creusé lors de KANAL Brut du développement d’une programmation musicale et performative axée sur la découverte de jeunes talents bruxellois.

 

Avec « It never ends », KANAL-Centre Pompidou veut continuer à expérimenter cette nouvelle forme de musée « collaboratif » dont l’identité se forme par celles et ceux qui y créent, jouent, performent, s’en emparent pour proposer des nouvelles formes artistiques. Nous voulons poursuivre cet inlassable travail de construire un musée pour tous, une maison de l’art ouverte, multiple et diverse.

Création d’une collection d’art contemporain

Bruxelles est, à n’en pas douter, un haut lieu de création pour de nombreux artistes : la fondation Kanal, dans la perspective de la création de son musée d’art moderne et contemporain, entend y apporter une attention particulière.

Afin d’aider à faire connaître les multiples formes de la création artistique qui s’y développent, la fondation Kanal met un point d’honneur à soutenir les artistes résidants à Bruxelles. Ainsi a-t-elle invité, dès cette préfiguration, une 9 artistes, sélectionnés par un jury, à présenter une œuvre originale. Cette politique de commandes marque les prémices de la collection du futur musée. De nouvelles pièces viendront enrichir chaque année le développement d’une collection propre à l’institution.

 

Pour en savoir plus ...