Publié le
16/01/2020
Exhibition view, John Armleder, Quicksand II, MAMCO - Musée d’Art Moderne et Contemporain - Genève, Suisse, 2019. © Annik Wetter

Communiqué de presse

It Never Ends
John M Armleder & guests

Du 2 avril au 1er novembre 2020

 

Avec It Never Ends, carte blanche à l’artiste suisse John M Armleder, KANAL-Centre Pompidou ouvre une dernière fois les 6 étages de son Showroom avant ses travaux et sa réouverture, prévue en 2023. Avec cette carte blanche à l’un des artistes majeurs de l’art contemporain, KANAL-Centre Pompidou confirme sa volonté de se construire dans l’expérimentation en continu, à l’instar de KANAL Brut.

 

Peintre, sculpteur, concepteur d’installations, performeur, archiviste, curateur, collectionneur, éditeur, libraire, galeriste et plus encore, John M Armleder (né en 1948, vit et travaille à Genève, Suisse), est l’une des figures déterminantes de l’art des cinquante dernières années. A KANAL-Centre Pompidou, l’artiste est invité à investir, pour plus de six mois, les espaces du Showroom de l’ancien garage Citroën : sur les six plateaux bruts, Armleder propose, en dialogue avec une série de nouvelles installations monumentales qu’il a spécifiquement pensées pour le lieu, une constellation d’expositions, d’événements et de rencontres offrant la possibilité de plonger dans son univers et celui de ceux et celles qu’il aime.

 

It Never Ends est une proposition artistique à plusieurs dimensions, vivante et en mouvement permanent. Ce projet est le plus important qu’Armleder ait été invité à concevoir à ce jour. It Never Ends est une proposition paradoxale : elle est une exposition personnelle, mais composée par des auteurs multiples. Elle est, en quelque sorte, « un portrait chinois » de son concepteur, pour qui les questions d’hospitalité, de collaboration et d’amitiés ont toujours été centrales.

 

It Never Ends s’organise tout d’abord autour d’un espace public, ouvert sept jours sur sept en accès libre, et occupant les deux premiers niveaux du bâtiment. Dès l’entrée, l’artiste a conçu un bar, un lieu de rencontre, une billetterie et un vestiaire . Une monumentale installation à base d’échafaudages de chantiers d’Armleder, accueillant objets, plantes, écrans… est telle une exposition dans l’exposition, qui relie le rez-de-chaussée et le premier étage, où l’artiste réalisera, sur place, la plus grande « peinture de coulées » qu’il ait jamais produite. Une expérimentation de bibliothèque (pensée et réalisée en collaboration avec le CIVA) et un espace de co-working complèteront cet espace public libre et gratuit.

 

L’exposition continue aux niveaux supérieurs, chacun des vastes plateaux étant occupés par Armleder de manière distincte. A l’intérieur et en relation avec une série de grandes installations immersives, l’artiste a conçu un programme d’expositions en forme de conversations ouvertes et à des invitations à d’autres artistes, notamment bruxellois.

L’exposition, structurée en trois grandes séquences (avril-juin, juillet-août, septembre-octobre), elles-mêmes subdivisées en programmes aux rythmes variables et pensés pour faire vivre l’exposition, sont par ailleurs habitées, activées et transformées en continu par un programme de concerts, de performances et de rencontres, qui vient occuper différents espaces en fonction des propositions des artistes. Organisée à un rythme hebdomadaire, et conçu par l’artiste au même niveau d’importance que les expositions, cette programmation « live » accueillera chaque jeudi, un événement nocturne, en relation avec quatre week-ends thématiques jalonnant l’ensemble du projet.

 

It Never Ends est une expérimentation qui traite des pouvoirs du temps qui agit dans les œuvres. Elle ne clôt pas une période du travail d’Armleder, mais en ouvre, potentiellement, autant de nouvelles vers l’avenir. L’artiste propose ici d’inscrire l’art qui l’intéresse dans le moment présent, tissé de tout ce qui en fait la qualité particulière, insaisissable, fluctuante et libre, à l’instar de sa propre œuvre, prouvant, s’il fallait en apporter la démonstration, à quel point celui-ci est un artiste de son temps.

 

Information pratiques:
Week-ends thématiques et Festival KANAL : programmation disponible au printemps 2020

 

Les espaces Showroom 0 et Showroom 1 sont ouverts sept jours sur sept et proposent, en accès libre, un bar et un lieu de rencontres conçus avec John M Armleder, ainsi qu’une bibliothèque d’architecture proposée par le CIVA et un espace de co-working.

 

Pour plus d’informations :
Béatrice Best – Communication & Sponsoring Manager

Tel : 0495/29 04 10

 

BE CULTURE
General Manager: Séverine Provost
Project Manager: Noor Van der Poorten